À la une | 16/10/2017

Les pieds dans l'eau!

Depuis le 4 octobre dernier, les Stéphanais.e.s ont retrouvé le chemin des bassins de la piscine Marcel-Porzou réhabilitée. Visite guidée et premières impressions des usagers.

"Elle est trop belle!", lancent en chœur Maxence, Paul et Nathann, à la sortie des bassins. Mercredi 4 octobre, pour cette rentrée de l’école de natation des 6-12 ans, les parents étaient présents en nombre, derrière la baie vitrée. "Toute la famille attendait ça avec impatience", explique Vincent, heureux de renouer avec la piscine à deux pas de chez lui. De son côté, Delphine relève que "c’est plus coloré, plus lumineux et plus joyeux. Ça donne encore plus envie". Derrière ces premières impressions à chaud, il y a tout le travail conduit pendant plus d’un an par les architectes en charge du projet, en lien avec les services de la Ville.
"Nous avons mis les moyens d’une piscine neuve dans une piscine réhabilitée", insiste Jean-Pierre Mage, l’architecte en charge des travaux. En tête de liste des nouveautés les plus visibles, les bassins inox – installés à la fois dans le bassin sportif et le bassin d’apprentissage – sautent tout de suite aux yeux. "C’est un vrai matériau contemporain", précise Gilles Leverrier, l’architecte en charge du projet qui décline trois atouts majeurs. "Un geste hygiénique", parce que les bassins sont plus faciles à nettoyer.
"Un geste pérenne" parce que l’inox résiste mieux aux compressions et aux dépressions induites par la vidange et le remplissage des bassins. Enfin, "un geste écologique" puisque l’inox est 100% recyclable. En dehors des bassins, des innovations, moins visibles, apportent également un nouveau
confort aux usagers avec notamment la centrale de traitement de l’air.
Autant d’améliorations qui vont générer dans le même temps des économies importantes pour la Ville. D’abord, grâce au système de traitement d’eau en circuit fermé qui permettra d’enregistrer un gain
de consommation de près de 50%. Ensuite, le recours à la chaufferie biomasse raccordée au Cosum, aux terrains de tennis couverts et au groupe scolaire Paul-Langevin devrait engendrer une économie de 20% pour un mixte établi à 85% de chauffage au bois et 15% de chauffage au gaz. Une économie renforcée par les gains d’isolation thermique induits par la mise en place de la nouvelle toiture de la piscine Marcel-Porzou.
Enfin, cette réhabilitation va permettre d’accueillir de nouveaux publics dès 6 mois avec les bébés nageurs et jusqu’à 90 ans et plus. "Notre objectif est de proposer de plus en plus d’activités en lien avec le sport-santé et le sport bien-être", explique Maryvonne Collin, la directrice du département des sports de la Ville. L’aquabike fait d’ores et déjà partie des nouvelles activités les plus prisées de cette rentrée 2017.

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS