Dépêche | 10/05/2017

Travaux de sécurisation dans les écoles

La Ville a engagé 445 000€ TTC pour la mise en sécurité de ses dix-neuf écoles primaires (maternelles et élémentaires). Les travaux portent sur le rehaussement des clôtures là où elles n’atteignaient pas 1,75m de hauteur, la pose de portillons dotés d’une gâche électrique commandés par interphone et réservés aux allées et venues des personnes en dehors des heures habituelles d’entrée et de sortie des classes, ainsi que l’installation de mâts équipés de caméras dirigées sur ces mêmes portillons.
La première phase de travaux portant sur le creusement des tranchées destinées à recevoir les câblages des dispositifs vidéo et d’interphones a été réalisée lors des dernières vacances de février. Une seconde phase était programmée pour les vacances d’avril afin de ne pas perturber la vie des écoles, "mais des retards pris par les entreprises de fabrication et de transport des matériaux nous obligent à décaler une partie de ces travaux après les vacances", indique Yvon Le Neun, le responsable du service de tranquillité publique.
L’ensemble des travaux devrait être terminé avant la fin de l’année scolaire. 70% de la somme engagée par la Ville pour la mise en sécurité des écoles est consentie par l’État dans le cadre de la politique de la ville et du Fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (FIPDR), lequel avait débloqué en urgence, fin septembre dernier, 50 millions d’euros pour l’ensemble du territoire français.

Picto rss s'abonner à ce fil RSS