Un des premiers signes visibles du lancement des travaux a été l’abattage de quelques arbres entre la piscine et le cynodrome. L’espace ainsi dégagé facilite la circulation des engins et prépare le site de la future chaufferie biomasse.

image précédente