Des films et des magazines pour comprendre

Souvenirs, souvenirs… Les transformations des quartiers Verlaine
et Thorez-Langevin ont été suivies par le vidéaste Christophe
Motte, à la demande de la Ville. Il a conservé et numérisé les réunions
préalables, les immeubles qui s’effondrent sous les pelleteuses,
les avancées des reconstructions, les craintes et espoirs des
habitants. Ce précieux témoignage sur l’évolution de la ville est rassemblé dans un film, qui met en scène les intervention d'habitants, élus et professionnels de la collectivité qui ont accompagné les habitants pendant trois années de transformation. Ce film d'une ville réinventée, dont la musique originale est signée de Philippe Tailleux, ancien directeur de l'école de musique, vous est présenté ici par chapitres.

image extraite du film "projetez-vous"

En 2008, les photographes-vidéastes de l'association Contraste, Marie-Hélène Labat et Florence Brochoire, mènent un travail de recueil de récits de vie, autour du parcours résidentiel des habitants du quartier Macé. Elles en tirent Là où je vis, 5 témoignages émouvants, 5 parcours d'habitants concernés par l'opération de renouvellement urbain de l'ancien périphérique Jean-Macé. Découvrez ces films en cliquant ici.

En 2010, les deux complices-comparses de Contraste lancent un défi à quelques habitants du Château Blanc : "Si vous pouviez devenir quelqu’un d’autre, qui rêveriez-vous d’être ?" Ainsi démarre "Projetez-vous", série de très courts-métrages drôles, émouvants, tous très différents.  Au final, une dizaine de petits films dovient le jour, financés dans le cadre de l’accompagnement social mis en place à l’occasion des opérations de renouvellement urbain (Oru).

Un livre mémoire du quartier Hartmann

 

la couverture du livre "On appelle ça de l'humanité"

Les habitants du quartier Hartmann se racontent dans un livre plein de vie, de souvenirs et d’humanité. Le quartier a considérablement changé depuis 2003. Mais la page ne se tourne pas, elle s’écrit grâce au livre "On appelle ça de l’humanité" qui rassemble paroles d’habitants et photos de la vie du quartier. Un véritable album de famille. Les témoignages ont été collectés pendant quatre ans par Olivier Gosse écrivain et metteur en scène de la compagnie Art-Scène, qui animait dans le quartier un atelier d’écriture.

Le titre de l’ouvrage est tiré d’une remarque de Mimouna, travailleuse sociale, qui mérite d’être citée en entier car elle résume toute la richesse du contenu : "Les gens ont eu beaucoup de souffrance, mais ils ont cette énergie positive. Parfois ceux qui souffrent se referment ou sont agressifs. Mais ici ils sont capables de sourire. On appelle ça de l’humanité. "

Le livre "On appelle ça de l’humanité" a été remis aux habitants d’Hartmann lors de l'inauguration de l'espace Célestin-Freinet. Il est également disponible en prêt dans les bibliothèques municipales. Il a reçu fin 2009, le 21e prix Cap'com, dans la catégorie "accompagner les chantiers et les projets".

36 pages d'information et de réflexion

En parallèle, le journal Le Stéphanais a publié fin février 2007 un hors série consacré aux opérations de renouvellement urbain menées sur l'ensemble de la ville. Un ouvrage indispensable pour comprendre le sens et l'ampleur des mutations en cours, avec infographies, interview du maire par les habitants, photos souvenirs, témoignanges, mais aussi articles de fond sur les questions du vivre ensemble, du logement social, de l'emploi, du développement économique et environnement. Cet ouvrage est disponible en PDF, en trois grandes parties (dans l'encadré ci dessus).

Un numéro 100 pour l'histoire et l'avenir

 

la couverture du Stéphanais n° 100

À l’occasion de son numéro 100, le 11 mars 2010, Le Stéphanais s'offre un  numéro spécial. Une hors-norme pour traiter des grandes évolutions de la ville depuis le lancement des opérations de renouvellement urbain, mais aussi pour tracer les perspectives, telles qu'elles sont tracées via le projet de ville et ses projets thématiques : educatif, urbain, social et de developpement durable.