2010 : scènes de fête

le visuel d'Aire de fête conçu par Nous travaillons ensemble

Musique, de danse et de théâtre de rue : les ingrédients de base d'Aire de fête sont toujours les mêmes. Mais chaque année, le cocktail est différemment dosé. Pour mieux le savourer, les organisateurs ont réaménagé les lieux avec une scène dédiée à chaque genre. Les trois scènes occupent des lieux différents dans le parc Henri-Barbusse : le kiosque, en haut du parc, est la scène de la musique ; la scène danse est installée en bas du parc, près du boulodrome et du parc à jeux; avec "Scène de rue", les spectacles de jonglage et théâtre de rue ont désormais leur espace, près du puits.

Trois scènes pour permettre au public d'apprécier le cru 2010 de la programmation : le rock québécois de Tabarnouche, le soul jazzy rétro et second degré de Cherry Boop et le country rock de Liane Edwards, chanteuse de Caroline du nord. Il y aura aussi du jazz avec Skiffle et du reggae avec Jamdown. Et puisque Richard Gotainer, malade, ne peut animer la soirée du samedi, Aire de fête ouvre sa scène à un jeune groupe toulousain, KKC orchestra, un mélange de swing, rap et musique classique en avant-première de sa prestation aux Francofolies de la Rochelle. En première partie, on pourra compter, et danser, sur le ska sautillant et dynamique des Zikatatane.

La danse aussi se renouvelle en accueillant, en plus du hip hop et de la country, des démonstrations de tango et les danseurs du Ballet Breton, qui actualisent la tradition, en sortant des sentiers battus de folklore.

En spectacle de rue, les Zyrgomatik se chargent de briser la coquille et de faire participer le public aux jongleries de Quand l’œuf tombe dans la poêle. Quant au clown Lee, fan de Bruce Lee, il est capable de jongler avec tout, balles ou vélos. La cabine Airline, elle, constitue une scène à elle seule. Chacun est invité à s’y installer après avoir reçu les consignes de vol du personnel d’embarquement. Surprise, il s’agit en fait d’une espèce de photomaton participatif qui fonctionnera les deux jours : "dans une société où l’image de soi conditionne la personnalité, la Cabine révèle à chacun un autre regard sur soi", assure la compagnie Nejma qui l’a conçue.

Entre deux, vous risquez d’être interpellé par les Femmes en voyage (FEV) sur leurs trottinettes électriques, Olivier Gosse et ses passeurs de paroles, ou la troupe de danse Des pieds et des mains. Car Aire de fête ne se réduit pas à trois scènes, la fête est partout…