Verlaine écrit son avenir

À l'origine, la cité Verlaine était constituée de 369 logements (27 immeubles), propriété de Logiseine. L'opération de renouvellement urbain a consisté en la démolition de 180 logements en trois tranches (11 immeubles) :68 logements, 50 logements et 62 logements.

La démolition a été suivie de la reconstruction sur site de 91 logements par Logiseine, individuels et superposés dont 15 en location accesssion. En complément, Logiseine a procédé à la reconstruction de 54 logements, notamment sur le secteur Julian-Grimau et avec la création de la résidence Lurçat.

Des travaux de réhabilitation et de résidentialisation ont été menés sur les 189 logements conservés (16 immeubles).

En parallèle, des travaux d'aménagement ont été menés : grâce aux démolitions, les rues Verlaine et Musset ont été redessinées pour leur donner des débouchés autonomes sur la rue du Madrillet et renforcer les liaisons entre le quartier et la ville.