09 janvier au 20 février

Union des arts plastiques

INVITÉ Daniel Humair

Percussionniste de renommée internationale reconnu par la scène du jazz, Daniel Humair est également peintre.
Sa rencontre avec l’art contemporain a lieu dans les années 60. Il participe alors en tant que jazzman aux expérimentations artistiques et musicales des expositions manifestes
"Mythologies quotidiennes", "Figuration libre", etc. Curieux des mouvements liés à cette période, en contact avec des artistes de cette époque, il prend ses pinceaux pour construire son propre langage pictural.
Daniel Humair peint des formes abstraites, ou qui ressemblent aux formes de l’environnement quotidien, celles que l’on oublie de regarder ou que l’on ne voit plus. Des formes banales, que l’artiste place selon des équilibres et des rapports de force différents dans un espace défini par la toile ou le papier.
Il travaille avec rapidité et de manière improvisée (à sa manière de batteur de jazz) selon des phases distinctes: peinture et tracé sur un support, report sur un autre support selon le procédé du monotype, puis mise en avant de formes choisies. Chaque étape étant elle-même étape créative: mouvement du tracé durant la première phase, puis action et pression exercées au moment du report, et enfin choix de couleurs et de détails pour organiser l’équilibre des formes dans l’espace. Ces formes jaillissent avec une grande force, dans des peintures qui donnent une illusion de profondeur de champ ; illusion donnée par le jeu des formes entre elles, les couleurs et les aplats “griffés”. L’artiste apprécie et utilise aussi différents types de papier - transparent, vélin, artisanal, chiffon - qui, selon leur réactivité et absorption, offrent une source de spontanéité supplémentaire qu’il utilise et s’approprie.

partagez cette informationEmail