Vos questions… nos réponses

Je dois inscrire mes enfants à la cantine, aux Animalins, au sport et à un atelier socioculturel… Je ne suis donc plus obligé de courir partout pour effectuer mes 
démarches ?

Non. Il vous suffit d’aller dans un des quatre guichets principaux d’Unicité à partir du 24 juin avec les fiches administratives d’inscription fournies dans le guide Unicité. Vous pourrez y effectuer vos démarches concernant la restauration scolaire, les Animalins, les centres de loisirs, les centres socioculturels, les activités sportives municipales et le conservatoire.

J'ai déjà été inscrit en 2014, est-ce que je dois renseigner tout mon dossier ?

Si vous, vos enfants, votre conjoint ont été inscrits pour la saison 2014-2015 à une activité Unicité, vos informations ont été conservées. Renseignez uniquement votre nom et prénom, vos choix d’activités. Indiquez uniquement les changements survenus depuis septembre 2014 : adresse ou téléphone par exemple. Il vous faudra toutefois renseigner vos choix d'activités et mettre à jour les pièces à fournir ainsi que vos déclaration de revenus si vous souhaitez bénéficier de la tarfication solidaire.

Je saurai à quel moment si l'inscription a été prise en compte ?

La réponse est immédiate au guichet Unicité. Dès le dépôt de votre dossier et l'inscirption validée avec l'agent d'accueil, vous savez si vous disposez d'une place ou, éventuellement, si vous êtes inscrit sur une liste d'attente. Vous pouvez ainsi dès le mois de juin organiser toute l'année scolaire à venir.

Est-ce que les agents des guichets Unicité pourront répondre à toutes mes demandes d’informations ?

Unicité est avant tout un guichet d’inscription et de calcul du quotient familial. Mais les agents sont aussi formés pour vous renseigner sur les lieux, horaires et tarifs des ateliers, ainsi que sur des informations générales concernant chaque activité. Toutefois, si vous souhaitez une information personnalisée et très détaillée, il est posssible d'avoir un contact direct avec le service concerné.

Je désire m’inscrire pour la première fois cette année dans un atelier socioculturel, un cours de gym ou au conservatoire, 
les personnes qui fréquentaient ces 
structures l’an dernier sont-elles 
prioritaires ?

Non, dans la très grande majorité des ateliers et des cours, les compteurs sont remis à zéro chaque année et les demandes sont traitées dans l’ordre d’inscription des personnes. Cette règle générale ne s’applique en revanche pas aux activités de cursus. Au conservatoire par exemple, il semble bien naturel qu’un élève qui a démarré le piano l’an dernier puisse poursuivre sa progression. De même pour certains ateliers des centres socioculturels avec passage de niveau, validé par l’intervenant : en danse africaine ou percussions par exemple.

Pour être sûr d’avoir ma place, je préfère m’inscrire directement sur le lieu où se déroule mon activité.

Ce n’est pas nécessaire. Les guichets Unicité disposent d’un logiciel spécifique pour les inscriptions qu’ils se partagent en réseau. Quel que soit l’endroit où vous effectuez votre démarche, votre demande est prise en compte et visible de tous les utilisateurs du logiciel en temps réel, dès que votre dossier a été traité.

Je ne suis pas disponible aux heures d’ouverture des guichets, comment puis-je faire ?

Il est toujours possible d’adresser son dossier par courrier ou de le déposer dans les accueils municipaux avec toutes les pièces demandées. Il sera traité dans les meilleurs délais. Afin de permettre au plus grand nombre de pouvoir accéder aux guichets, des horaires élargis – avec journée continue – sont organisés lundi 22 juin, à l'hôtel de Ville, à la maison du citoyen, aux centres Georges-Déziré et Jean-Prévost et à la piscine Marcel-Porzou. Les guichets seront ouverts de 8 heures à 18 h 30, non-stop.

J’avais l’habitude de discuter avec l’agent d’accueil de la piscine ou du centre 
Jean-Prévost, ce ne sera plus possible 
désormais ?

Bien sûr que si. Chacun reste libre d’aller s’inscrire directement sur les sites de ses activités. L’objectif du guichet unique est simplement de faciliter la vie des personnes qui trouvaient jusqu’alors compliqué et fastidieux de faire la «tournée» des services municipaux où il fallait chaque fois présenter les mêmes papiers.

Je découvre la grille des tarifs dans le guide Unicité et j’aimerais bien avoir une idée de ce que je vais payer. Comment puis-je 
calculer mon quotient familial ?

La formule générale est assez simple : prendre le revenu brut fiscal du foyer sur l’avis d’imposition, le diviser par douze pour le mensualiser, puis diviser le chiffre obtenu par le nombre de parts. Le calcul du nombre de parts se fait de la façon suivante : 2 parts pour l’entité familiale qu’elle soit constituée de 1 ou 2 personnes, puis 0,5 part par enfant jusqu’au 3e, 0,25 ; part à partir du 4e enfant. 
Exemple d’un couple avec 2 enfants percevant deux Smic : (23 640 €/12 mois)/3 parts = 
un quotient familial de 657 € ; soit le tarif 4.

J’élève seule mes enfants et j’ai l’impression que ces nouveaux tarifs ne prennent pas en compte ma situation.

Au contraire, la Ville accorde "un coup de pouce" aux familles monoparentales et aux célibataires lors du calcul du quotient familial. En effet, 2 parts sont accordées à l’entité parentale, qu’elle soit constituée d’une ou deux personnes.
Je ne tiens pas à montrer mes ressources, j’estime que cela ne regarde que moi…
Il n’y a évidemment pas d’obligation à faire calculer son quotient familial. En cas de refus de présenter les pièces demandées, le tarif maximum stéphanais sera appliqué aux membres du foyer.

Mon mari et moi-même travaillons, est-ce qu’avec votre nouvelle grille de tarifs, nous allons payer plus cher ?

Cette nouvelle tarification solidaire vise avant tout à bénéficier aux familles de salariés avec de petits revenus, celles qui le plus souvent sont exclues des dispositifs d’aides, sans pourtant rouler sur l’or. Elle prend également en compte la situation des foyers les plus modestes auxquels la Ville est particulièrement attentive depuis longtemps déjà. Pour autant, il n’est pas question de "tarif sanction" pour les Stéphanais aux revenus plus confortables. Il est bon d’avoir en tête que quel que soit le tarif appliqué aux Stéphanais, il est toujours bien inférieur au coût réel de l’activité.