• Du CP au CM2
  • Chorégraphie et mise en scène : Ambra Senatore
  • Textes originaux : Fabrice Melquiot, d’après le conte islandais La Peau de la phoque
  • Interprétation : Aline Braz da Silva, Antonio Buil, Arnaud Huguenin, Madeleine Piguet Raykov, Barbara Schlittler
  • Création musicale et sonore : Nicolas Lespagnol Rizzi
  • Lumière : Joël L’Hopitalier
  • Assistantes à la mise en scène : Caterina Basso, Elisa Ferrari
  • Costumes : Cecile Choumiloff
  • Remerciements à Catherine Wenger, Alexis Faure et Cécile Germain Titüpron
  • Durée estimée : 1h
  • jeune public

Danse jeune public | 13 au 16 décembre 2016 10h et 14h (séances scolaires)

Nos amours bêtes : Ambra Senatore - CCN de Nantes

Photo : E. Carecchio

Une histoire et un spectacle, comme un jeu d’enfant. Les cinq danseurs doivent réussir à raconter un conte aux spectateurs, en suivant des règles et en demandant leur aide. L’histoire se passe sur une plage, dans le Myraldur. A moins que ce ne soit dans une cour de récréation ? Car pour raconter ce conte venu d’Islande, Fabrice Melquiot et Ambra Senatore s’en sont donné à coeur joie : sous leur direction, les cinq interprètes prennent la scène pour un terrain de jeu où tout est permis, entre « 1, 2, 3 soleil », devinettes, gages, défis lancés et chaises musicales. Entre deux fous-rires, ils nous délivrent par petites touches l’histoire troublante de "La Peau de la phoque"... Dans ces jeux d’enfants détournés par les grands, le récit se construit au fil du spectacle. Etres humains et animaux se croisent, se métamorphosent, dans une belle métaphore de l’amour au-delà des apparences. Une pièce qui ne se prend pas au sérieux, joyeuse, légère et vivante, pour mieux nous parler des choix que l’on fait... et de ceux qu’on laisse derrière soi.

Spectacle offert par la Mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray pour Noël aux écoliers stéphanais

Production déléguée : Centre chorégraphique national de Nantes. Coproduction : Le Théâtre de la Ville de Paris ; Le Théâtre Am Stram Gram (Genève). Le Centre chorégraphique national de Nantes est subventionné par le Ministère de la culture et de la communication/DRAC Pays de la Loire ; la Ville de Nantes ; la Région des Pays de La Loire et le Département de Loire-Atlantique.