• Texte, adaptation et interprétation : Daniel Pennac
  • Adaptation et mise en scène : Clara Bauer
  • Décors, costume et lumières : Oria Puppo
  • Musique : Jean-Jacques Lemêtre
  • Voix off : Alice Pennacchioni
  • Le livre "Journal d’un corps" est édité aux Editions Gallimard
  • Durée estimée : 1h30
  • tarif B

Théâtre | 20 octobre 2017 20h30

Journal d’un corps : De et par Daniel Pennac

Photo : Pascal Victor/ArtComArt

L’auteur de "Chagrin d’école" et de la saga "Malaussène", interprète seul en scène son "Journal d’un corps". Il y dévoile la vie d’un homme à travers l’histoire de son corps de 12 à 87 ans, exploration universelle, délirante et détaillée d’une existence racontée depuis tous ses états intimes. Une véritable leçon d’anatomie en forme d’éloge de l’observation expérimentale in vivo !

Le journal des surprises que son corps fait, sa vie durant, à son esprit… voilà à première vue le plus intime des journaux intimes ! Mais dès qu'on s'y enfonce, on s'aperçoit que ce jardin secret est notre territoire le plus commun. D'où la pertinence d'une lecture à voix haute, passage du singulier au pluriel, du corps unique du lecteur au corps commun du public.
Avec "Journal d’un corps", Daniel Pennac a décidé de nous entraîner sur le terrain des sécrétions, des maux et des humeurs. En forme de check-up au long cours, le journal de bord qu’il prête au héros de son roman a pour premier objet cette enveloppe charnelle nous servant de véhicule, du premier souffle au dernier soupir.
En brisant le tabou d’une sphère de l’intime réservée à nos dossiers médicaux, Daniel Pennac envisage la vie comme une galaxie de maux. Du zona de l’enfance aux polypes dans le nez, des désordres des sphincters jusqu’au glas sonné par le coup de grâce d’une prostate défaillante… De 12 à 87 ans, cette vie d’homme est cadrée au pied du mur de ses pathologies.
Adaptant son roman pour le porter lui-même sous les feux de la rampe avec la complicité du regard de Clara Bauer, Daniel Pennac se joue de cette mise en espace pour transmettre son manifeste comme un nouveau manuel de savoir vivre à l’usage de toutes les générations.

Production : C.I.C.T - Théâtre des Bouffes du Nord. Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; Compagnie MIA. Remerciements à la Maison des Métallos.