• Conception et chorégraphie : Béatrice Massin
  • Créé et interprété par : Lou Cantor / Marie Tassin (en alternance), Olivier Bioret / Romain Panassié (en alternance), Corentin Le Flohic
  • Musiques : Jean-Baptiste Lully, Marin Marais, Elisabeth Jacquet de la Guerre, Leopold Mozart, Wolfgang Amadeus Mozart
  • Création sonore : Emmanuel Nappey
  • Scénographie et lumières : Evelyne Rubert
  • Costumes : Clémentine Monsaingeon
  • Régie générale : Thierry Charlier
  • Dès 7 ans
  • Durée estimée : 50 mn
  • 5€/10€ euros

Danse | 26 novembre 2017 16h

La belle au bois dormant : Béatrice Massin - Compagnie Fêtes galantes

Photo : F. Stemmer

Un voyage chorégraphique et musical dans le temps par LA spécialiste de la danse baroque, Béatrice Massin. Dans cette relecture du conte de Perrault, la Belle s’endort au Grand Siècle de Lully et s’éveille sur les notes de Mozart puis aux sons des sirènes d’alarme et des klaxons de notre époque. Dans un séduisant jeu de travestissement et d’illusion, trois danseurs se partagent les rôles principaux. Un univers féerique et merveilleux.

Séances scolaires : vendredi 24 novembre 10h et 14h - du CE1 à la 6è

A noter ! Vendredi 24 novembre de 19h à 21h, "Voulez-vous danser avec moi ?" Tout est dans le titre ! Deux heures de danse baroque sur la scène du Rive Gauche, menées par la compagnie Fêtes galantes. Atelier ouvert à tous les publics, dès 7 ans. Tarif unique : 8 €
En collaboration avec le Phare Centre chorégraphique national du Havre Normandie, dans le cadre de Masterphares.

« Avant de s'endormir, la Belle a dans ses pas la vivacité virevoltante de l'enfance. Une fougue que sa nourrice et le roi, son père, tentent de maîtriser. Pourtant, malgré la bride, l'enfant n'échappe pas à son destin et aux griffes de la méchante fée. C'est avec tout l'art de la danse baroque que commence l'adaptation chorégraphique du conte de Charles Perrault, sur des musiques de Lully, Marin Marais et d'une compositrice, Elisabeth Jacquet de la Guerre. Les trois jeunes danseurs, parfaits dans leurs superbes costumes et leur interprétation du geste stylisé, excellent dans une deuxième partie où la belle enfant endormie se réveille femme. La danse, tout en énergie et en accord avec des airs d’opéras de Mozart, se fait alors libre, joyeuse, sensuelle. La chorégraphe Béatrice Massin souhaitait faire découvrir aux plus jeunes "le monde artistique baroque". C'est une merveilleuse réussite. »

Télérama Sortir

Coproduction : Théâtre Montansier de Versailles ; Théâtre National de Chaillot ; Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne – compagnie Käfig ; Opéra National de Bordeaux ; Compagnie Fêtes galantes. Avec le soutien de : Pôle Culturel d’Alfortville ; Adami (société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également avec ses aides aux projets artistiques.). La compagnie Fêtes galantes est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de-France, par le Conseil Régional d’Ile-de-France et le Conseil Général du Val-de-Marne. Avec le concours de la ville d’Alfortville. L'Institut français contribue régulièrement aux tournées internationales de la compagnie Fêtes galantes.