• Correria - Création 2010
  • Direction artistique et chorégraphie : Mourad Merzouki, en étroite collaboration avec les interprètes
  • Assisté de : Laurence Pérez
  • Arrangements musicaux : AS’N
  • Lumières : Yoann Tivoli
  • Scénographie : Mourad Merzouki et Benjamin Lebreton
  • Costumes : Delphine Capossela
  • Vidéo : Charles Carcopino
  • Agwa - Création 2008
  • Direction artistique et chorégraphie : Mourad Merzouki
  • Assistant du chorégraphe : Kader Belmoktar
  • Direction musicale : AS’N
  • Lumières : Yoann Tivoli
  • Scénographie : Mourad Merzouki et Benjamin Lebreton
  • Costumes : Angèle Mignot
  • Interprétation : Diego Alves Dos Santos dit Dieguinho, Leonardo Alves Moreira dit Leo, Cleiton Luiz Caetano De Oliveira, Aguinaldo De Oliveira Lopes dit Anjo.
  • Helio Robson Dos Anjos Cavalcanti, Geovane Fidelis Da Conceição, Diego Gonçalves Do Nascimento Leitão dit White, Wanderlino Martins Neves dit Sorriso, Jose Amilton Rodrigues Junior dit Ze, Alexsandro Soares Campanha Da Silva dit Pitt.
  • Remerciements chaleureux à Guy Darmet, à l’origine de cette rencontre.
  • Dès 7 ans
  • Durée estimée : 2 x 30 mn + 15 mn d’entracte
  • tarif C

Danse hip-hop | 11 au 12 janvier 2018 20h30

Correria Agwa : Mourad Merzouki - Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig

Photo : M. Cavalca

Show devant ! Le Brésil s’invite au Rive Gauche ! Sur la scène, le chorégraphe Mourad Merzouki réunit dix jeunes danseurs de Rio de Janeiro qui excellent aussi bien en hip-hop qu’en capoeira ou en samba. Une même soirée pour deux pièces, "Correria" et "Agwa", et un festival de prouesses et de virtuosité.

À la source du projet, une rencontre : celle de Mourad Merzouki avec de jeunes danseurs brésiliens lors de la Biennale de la Danse de Lyon en 2006. Séduit par la générosité de leur danse et touché par leur histoire aux cours sinueux, cette rencontre a fait resurgir chez le chorégraphe des réminiscences de la même eau. Le souvenir de puiser dans sa passion pour la danse la rage de s’en sortir, d’aller vers l’autre, d’exister. Dans "Correria Agwa", les interprètes diluent et mélangent sans aucun complexe hip-hop, capoeira, samba, musique électronique et bossa nova pour faire émerger une danse aux acrobaties époustouflantes, bourrée d’énergie et d’invention. Une chorégraphie à deux facettes au pouvoir de séduction massif ! "Correria" nous plonge dans une course trépidante et frénétique, comme celle qui rythme nos vies. Une mise en corps et en mouvements dans une pièce à couper le souffle ! Dans "Agwa", les danseurs évoluent avec virtuosité entre huit cents gobelets sculptant l’espace. Un spectacle placé sous le signe de l’eau, à la fois symbole de renouveau, composant essentiel de notre corps, ressource naturelle précieuse, vitale même, que l’on se doit d’économiser et de préserver.

« Ces danseurs mettent le feu aux poudres. Le meilleur spectacle de hip-hop de ces 10 dernières années réjouira tous les publics. »

Figaroscope

« Un seul accessoire, des gobelets en plastique et 1000 idées en pratique. Le hip-hop selon Merzouki tutoie sans arrêt la grâce. »

Philippe Noisette - Les Echos

"Correria" Production : Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig. Coproduction : Espace Albert Camus de Bron. Avec l’appui de : Studio de la Maison des Arts de Créteil. "Agwa" Production : Compagnie Käfig. Coproduction : Biennale de la Danse de Lyon ; Espace Albert Camus de Bron. Avec l’appui de : Nouveau Théâtre du 8è – Lyon ; Centro Coreografico de Rio de Janeiro ; Consulat de France à Rio de Janeiro. Le Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne/Compagnie Käfig – direction Mourad Merzouki est subventionné par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil Départemental du Val-de-Marne et la Ville de Créteil. Il reçoit également le soutien de l’Institut français pour ses tournées internationales.