• Co-écriture : Agathe L'Huillier et Olivier Martin-Salvan
  • Avec (en alternance) : Pierre Guillois ou Bruno Fleury, Agathe L’Huillier ou Eléonore Auzou-Connes, Jonathan Pinto-Rocha ou Olivier Martin Salvan
  • Assistanat artistique : Robin Causse
  • Costumes : Axel Aust
  • Décor : Laura Léonard
  • Lumières : Marie-Hélène Pinon et David Carreira
  • Coiffures/maquillage : Catherine Saint-Sever
  • Son : Roland Auffret et Loïc Le Cadre
  • Effets spéciaux : Abdul Alafrez, Ludovic Perché, Judith Dubois, Guillaume Junot
  • Construction décor : atelier JIPANCO et l’équipe technique du Quartz, Scène nationale de Brest
  • Régie générale et lumières : David Carreira
  • Régie générale plateau : Ludovic Perché
  • Régie plateau : Marion Le Roy
  • Régie son : Loïc Le Cadre
  • Dès 10 ans.
  • Un spectacle de : Pierre Guillois
  • Durée estimée : 1h25
  • tarif B

Humour | 12 au 13 février 2018 20h30

Bigre : Pierre Guillois - Compagnie Le Fils du Grand Réseau

Photo : F. Rappeneau

Un mélo burlesque, muet, trivial et survolté, Molière de la meilleure Comédie 2017.
"Bigre", c’est
« Buster Keaton chez Mr Bean » !

Il était une fois, aujourd’hui, trois petites chambres de bonnes haut perchées sous les toits qui dominent Paris. Un gros homme, un grand maigre et une blonde pulpeuse sont voisins de couloir. L’histoire serait joliment romantique si ces trois hurluberlus n’avaient comme particularité de tout rater. Absolument tout. Les catastrophes s’enchaînent, les gags pleuvent, tandis que ces trois fantoches s’accrochent à tout ce qui ressemble à l’amour, à la vie ou à l’espoir.
Grâce à une machinerie digne du grand guignol, les objets volent, les corps valdinguent et tout l’étage est chahuté par divers incendies, fuites, tempêtes et autres sinistres délirants qui finissent en un chaos étourdissant. Attachants au possible, risibles et irrésistibles, ces trois anti-héros nous hallucinent autant qu’ils nous font pleurer… de rire.

« Dieu sait qu’il est drôle, ce "Bigre" bourré de gags inventifs. Mais le rire qu’il suscite est d’une qualité particulière : il s’accompagne d’une émotion qui ne s’efface pas, une fois sorti du théâtre. »

Le Monde

« Une farce muette qui va faire du bruit. Les numéros s’enchainent sans un temps mort avec des pics. On rit, on rit tout le temps, bluffé par la pluie de gags qui se déverse sans discontinuer sur la scène. Le public n’a plus de souffle à la fin, il lui reste juste la force d’applaudir à tout rompre. »

Les Echos

« Pierre Guillois est bel et bien l'héritier de Jacques Tati et de Jérôme Deschamps. […] Ses pièces sont de véritables déflagrations comiques. »

Télérama

Production : Compagnie le Fils du Grand Réseau. Coproduction : Le Quartz, Scène nationale de Brest ; Le Théâtre de L’Union – Limoges, Centre Dramatique National du Limousin ; Le Théâtre de la Croix Rousse – Lyon. Avec le soutien de : Lilas en scène, Centre d’échange et de création des arts de la scène. La Compagnie Le Fils du Grand Réseau est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de Bretagne. Remerciements : L’Equipe du Quartz, Scène nationale de Brest, Norbert Aboudarham, Claire Acquart, Laurence Breton, Armelle Ferron, Jean-Matthieu Fourt, Madame Martin, Christophe Noël, Mickaël Phelippeau, le Théâtre du Rond-Point, Le Théâtre de la Pépinière, LyonStores. Diffusion : Scène 2/Séverine André Liebaut. Administration et production : Sophie Perret et Fanny Landemaine.