• D’après "Other People’s Money" de Jerry Sterner
  • Mise en scène : Robin Renucci
  • Adaptation : Evelyne Loew
  • Traduction : Laurent Barucq
  • Assistanat à la mise en scène : Joséphine Chaffin, Julien Léonelli
  • Avec : Nadine Darmon, Marilyne Fontaine, Xavier Gallais, Robin Renucci, Jean-Marie Winling
  • Scénographie : Samuel Poncet
  • Costumes : Thierry Delettre
  • Maquillage et coiffure : Jean-Bernard Scotto
  • Lumières : Julie-Lola Lanteri-Cravet
  • Musique : Gabriel Benlolo
  • Technique en tournée : Martine Staerk
  • Film d’entreprise : CFC - Câble français de Cherbourg - Réalisation Thomas Pendzel - Design graphique Cityside
  • Durée estimée : 1h45
  • tarif B

Théâtre | 17 avril 2018 20h30

L'avaleur : D’après Jerry Sterner - Robin Renucci - Les Tréteaux de France

Photo : J.-C. Bardot

Une fable jubilatoire sur les dérives des relations entre la finance et l'industrie. Un conte moderne qui nous plonge dans les rouages de notre économie. Une pièce d’actualité, drôle et enlevée, mise en scène et interprétée, entre autres, par Robin Renucci.
Un financier de la City – l’Avaleur, génialement interprété par Xavier Gallais –, as du rachat d’entreprise, prédateur, compulsif, possède un furieux appétit, appétit de vie, de pouvoir, d’argent, de tout. Il convoite une entreprise attirante car florissante. En face le PDG. Il a donné vie à l’entreprise, croit en l’élargissement du bien-être général par l’industrie, aime son métier et donne le cap comme un capitaine confiant. À travers le regard du directeur exécutif de l’entreprise – Robin Renucci –, narrateur conscient de la nouvelle donne qui se joue devant lui, le spectateur est placé face à ces deux camps, oscillant entre fidélité et détachement, lutte et désengagement. Mais attention, comme les ogres des contes, cet Avaleur est un charmeur…
Après "Le Faiseur" de Balzac, les débuts de la spéculation et le capitalisme de 1840, Robin Renucci s’empare de la pièce de Jerry Sterner, "Other People’s Money", satire du processus de fusions-acquisitions et des relations entre la finance et l’industrie. Un « dé-faiseur ». Deux systèmes de valeur s’affrontent. Une description du siphonage de secteurs industriels entiers portée par l’efficacité d’un récit vécu par son auteur, dramaturge américain et homme d’affaires.

« La mise en scène de Robin Renucci est nette, vive, pleine de subtilité. Le propos est fascinant par son actualité et exposé avec une clarté remarquable. Les répliques font mouche. L’émotion n’est jamais absente. Ni le rire. Du très grand théâtre "élitaire pour tous" aurait dit l’un des maîtres de Renucci, Antoine Vitez. »

Armelle Héliot - Le Figaro

Production : Les Tréteaux de France-Centre dramatique national. Coproduction : L’arc-Scène nationale Le Creusot. Résidence à La FabricA du Festival d’Avignon.