À la une | 25/09/2014

Liberté, Égalité, Fraternité, laïcité

enfants montrant la charte de la laïcité accrochée sur le mur d'une école

Le 30 septembre, le Comité de réflexion et d’action laïque 76 et la Ville organisent une conférence donnée par Anicet Le Pors, ancien ministre et conseiller d’État honoraire.

Le principe est inscrit dans l’article premier de la constitution de 1958: "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale". Au-delà de la formule, la laïcité a néanmoins tendance à se diluer dans une forme de "confusion et d’altération voire de régression", comme l’explique l’ancien ministre Anicet Le Pors. "Certains s’en sont même emparés pour en faire un instrument d’identité nationale qui n’a plus rien à voir avec la liberté de conscience et la liberté d’expression. Plus que jamais, il est urgent de rappeler que la laïcité n’est pas un principe d’exclusion mais bien plutôt d’unité. Dans un monde où les brassages de population se développent, apprendre à vivre ensemble devient de plus en plus essentiel", insiste Jean-Michel Sahut, président du Creal 76. Reste à savoir si la laïcité a forcément vocation à devenir universelle.
En 1905, Jean Jaurès est l’un des artisans de la loi qui institue la séparation des Églises et de l’État. Cet engagement s’impose alors comme une spécificité française afin d’en finir avec la lutte que se livraient les forces cléricales et les forces républicaines. Un siècle plus tard, le modèle a fait des petits jusqu’au Mexique, en Uruguay ou au Japon. "Si les éléments déclencheurs sont divers, ils sont tous liés à une aspiration à plus de liberté comme pour le mouvement féministe en Iran", précise Jean-Michel Sahut. En ce sens, la laïcité peut effectivement apparaître comme "la voie permettant tout à la fois de résoudre de nombreux conflits locaux et de souligner la responsabilité propre des individus", souligne Anicet Le Pors dans le texte de sa conférence.
Enfin, il faut admettre que la laïcité a vocation à intégrer le débat social et politique et à s’appliquer aussi aux questions économiques puisque par définition elle refuse toutes les formes de dogmes y compris ceux qui sont imposés par la finance ou la publicité.
• La laïcité, spécificité française ou valeur universelle ? Salle festive, rue des Coquelicots, mardi 30 septembre, à 18h. Entrée libre.

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS