À la une | 31/05/2017

Aire de fête les 3 et 4 juin

Retrouver la joie de vivre après une année 2016 éprouvante, telle est l’ambition de ce cru 2017 un peu particulier d’Aire de fête. Un événement résolument placé sous le signe de la paix et de la fraternité, qui se déroulera au parc Henri-Barbusse les 3 et 4 juin prochains.

La manifestation phare de la commune qui fêtait l’an dernier ses 20 ans d’existence sent toujours aussi bon l’arrivée de l’été. Un moment fort de retrouvailles pour tous les Stéphanais. Des moments comme on en n’a jamais eu autant besoin. Cette année, la Ville s’est plus particulièrement mobilisée et, dans la marmite du parc Henri-Barbusse, tous les ingrédients devraient être réunis pour que cette journée soit une fois de plus une réussite. "La tonalité sera festive", prévient Katia Besnard, responsable de la division fêtes et événementiels à la Ville. On peut donc s’attendre à une belle démonstration de bonne humeur.
À côté de la traditionnelle foire à tout, plusieurs animations sont prévues. Dès 14h les samedi et dimanche, la scène "musique" commencera à s’échauffer. À 14h15 le samedi et à 16h30 le dimanche, l’hilarante troupe rouennaise Acid Kostik associera le public pour ses deux spectacles "Lève-toi et step" et "Sandy et le vilain Mc Coy". Le dimanche, des déambulations de la compagnie Sans domicile fixe et de la Fanfare SER Multicolor égayeront les allées du parc. La danse sera également à l’honneur de cette 21e édition d’Aire de fête avec, sur la scène en bas du parc, hip-hop et danses africaines et, pour la première fois, la participation des étudiants de l’Insa.
Le samedi soir, c’est la compagnie de danse-escalade Retouramont qui fera l’événement pour ses "Jeux d’échelles" une performance proposée au public à la tombée de la nuit juste en face, dans le bois du Val-l’Abbé. Ce spectacle est l’aboutissement d’un long travail de deux saisons mené avec les habitants par la compagnie de Fabrice Guillot en résidence au Rive Gauche, la scène stéphanaise qui cette année s’associe ainsi plus étroitement à Aire de fête. Une trentaine de volontaires auront d’ailleurs répété toute la semaine précédente pour participer à ces Jeux d’échelles.
Plus loin, les visiteurs seront également mis à contribution pour réaliser une oeuvre collective: une fresque à peindre de 10 mètres de long, intitulée "Ensemble, donnons des couleurs à la ville" en clôture des Assises urbaines, installée dans l’allée des canards et figurant symboliquement Saint-Étienne-du-Rouvray.
Enfin, sur le haut du parc, outre un minipotager le dimanche et un manège à plumes pour les tout-petits, le Village des associations réunira comme à chaque édition une quinzaine d’exposants dont pour la première fois le Running club stéphanais RCS 76 qui fête cette année ses 50 ans d’existence. Pour marquer l’événement, le club organise d’ailleurs un défi course dans le bois du Val-l’Abbé: une course en relais où chaque équipe devra relever le défi: Cap ou pas cap de courir plus vite que les coureurs du club!

EN MUSIQUE
Ça va swinguer!
Zouk, folk, rhythm’n blues ou jazz manouche: c’est un cocktail épicé et riche en sonorités qui attend les visiteurs sur la scène musicale du kiosque d’Aire de fête pour ce premier week-end de juin.
"Cette fois, pas de rockabilly", tranche Katia Besnard qui, pour rester sur la ligne
festive, est allée explorer des rivages musicaux un peu plus inattendus.
Samedi et dimanche à 14h, ce sont les élèves des classes de musiques actuelles du conservatoire de musique et de danse qui ouvriront la scène avec deux groupes: Amiral Colombin (soulzouk) et Électrons libres (pop-rock). Le samedi, ils seront suivis de Philing à 15h30, mélange détonnant de zouk antillais et de musique traditionnelle celtique, un style inventé de toutes pièces par le guitariste auteur-compositeur martiniquais, Phil Chardon. Puis à 17h Les Barbeaux prendront le relais, des musiciens de Béziers aux accents plutôt jouissifs.
Enfin, temps fort du week-end: la scène accueillera le samedi soir les Barcelonais de The Excitements, un groupe de soul qui marche très fort depuis la publication fin 2016 de leur dernier album "Breaking the Rule" et emmené par l’envoûtante chanteuse américaine Koko-Jean Davis. Une belle entrée en matière avant qu’une déambulation ne vienne cueillir le public pour l’emmener au bois du Val-l’Abbé assister aux Jeux d’échelles de la compagnie Retouramont.
Le lendemain, dimanche à 15h, Com’Bach Trio revisitera façon jazz les grands morceaux classiques de Beethoven à Bach, Chopin, Gounod ou Tchaïkovski. Et à 17h, le groupe rouennais, The Gipsy Band, qui vient tout juste de sortir un nouvel album Baila Morena, fera résonner les guitares gipsy normandes avant l’extinction des feux. Une façon de terminer le week-end sur une dernière note joyeuse!

> Téléchargez le programme complet d'Aire de fête

Réactions

Par Sandrine gasquet | 04 juin 2017 à 20:31

Bravo! un super dimanche, il y en avait pour tous les goûts, tous les âges, mention spéciale pour "le manège à plumes",magique et féerique: quel bonheur de voir un tel émerveillement dans les yeux de ma fille. Merci.

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS