À la une | 12/10/2018

Bijoux d'Elsa Triolet: ouverture de l'exposition samedi 13 octobre après-midi

En 1981, Louis Aragon faisait don aux Stéphanais d’une collection unique de 56 modèles de bijoux créés par son épouse Elsa Triolet, entre 1929 et 1932. Cette collection est visible au Rive Gauche dès samedi 13 octobre après-midi et jusqu'au 16 décembre.

Ces œuvres précieuses, colliers, bracelets et boucles d’oreilles destinés en leur temps aux ateliers de haute couture parisiens et qui demeurent remarquables aujourd’hui par leur modernité, leur diversité et leur variété.
Originales entre toutes, ces créations de la "parurière" Elsa Triolet se distinguent aussi par leur choix des matériaux: coton nacré, cuir, porcelaine, verre autant que par les architectures imaginées ou les sources d’inspiration : style art déco, baroque, ethnique...
Après avoir séduit les plus grands couturiers des années 1930 parmi lesquels Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Edward Molyneux et Elsa Schiaparelli, ces "joyaux faits de rien" sont présentés au Rive Gauche pour la première fois depuis le début de leur restauration en 2013.
Une occasion de découvrir ou redécouvrir la personnalité et le parcours d’une femme résolument moderne et qui s’est engagée tout au long de sa vie pour défendre l’accès à la culture pour tous et qui a contribué à créer à Saint-Étienne-du-Rouvray une des premières bibliothèques de la bataille du livre en France, en 1949.
• Les bijoux d'Elsa Triolet, créations haute couture, au Rive Gauche du 13 octobre au 16 décembre, du mardi au vendredi de 13h à 17h30, samedi et dimanche de 14h30 à 17h30, les soirs de spectacle de 19h30 à 20h30. Entrée libre.

> Téléchargez le programme complet de l'exposition "Les bijoux d'Elsa Triolet"

Picto commentaire ajouter un commentaire

Picto rss s'abonner à ce fil RSS