Dépêche | 14/01/2015

Vœux 2015: "après l'émotion, l'heure est à la réflexion"

Dans une allocution solennelle, engagée et très politique, prononcée à l'occasion de la cérémonie de vœux rassemblant mardi 13 janvier plusieurs centaines d'acteurs locaux, Hubert Wulfranc a affirmé que "le temps de la réflexion" s'imposait. Entouré des élus du conseil municipal et face à une foule absolument silencieuse, le maire a martelé que "la lutte contre toutes les formes de fascisme rallie bien des hommes et des femmes au-delà des décennies et au-delà des frontières dès lors qu'ils portent en eux des valeurs, une pratique et une vision de la société fondée sur l'égalité et la fraternité, guidée par l'esprit critique et le débat contradictoire dans la paix."
Le maire a également repris une citation du dessinateur de Charlie Hebdo, Luz, rescapé de la tuerie: "Si ce drame permet de tempérer la bêtise, tant mieux. Mais il faut avant tout créer, s'exprimer. Charlie ne cherche pas l'unité nationale, mais à lutter contre l'imbécilité."

Picto rss s'abonner à ce fil RSS

Picto son Ecoutez la première partie du discours d'Hubert Wulfranc est à écouter en cliquant sur ce lien

Picto son Ecoutez la seconde partie du discours