Handicap : la Ville s'engage par écrit

Depuis 2002, Saint-Étienne-du-Rouvray est signataire de la charte Ville Handicap, en lien avec le Comité de coordination des associations de handicapés de la Haute-Normandie. En signant cette charte, la Ville s'est engagée à réaliser des aménagements qui la rendent accessible aux personnes handicapées, à faciliter l'emploi, l'intégration des enfants à l'école, la communication et la prise en compte des problèmes de santé.

Un comité de pilotage réfléchit et engage des actions. Il est placé sous l'égide de l'élu chargé du handicap et composé de représentants d'associations et d'organismes œuvrant dans le domaine du handicap.

L'action de la Ville s'est traduite par la création de places de parking, la vérification de l'accessibilité des bâtiments communaux et des commerces. Ce fut le cas lors de la réhabilitation de la rue Gambetta, lors de la reconstruction de l'espace Georges-Déziré, ou avec la réalisation de logements adaptés dans le cadre des opérations de renouvellement urbain.

La mise en œuvre de la charte Ville Handicap s'est concrétisée également par la construction de la résidence évolutive Wallon, pour les personnes âgées et à mobilité réduite ou encore par la création du Mobilo'bus pour faciliter les déplacements.

accessibilité de la bibliothèque Georges-Déziré

Les bibliothèques municipales proposent un fonds d'ouvrages imprimés en gros caractères (romans, documentaires et biographies) pour plus de confort visuel et le site internet municipal prend en compte depuis son origine les normes d'accessibilté.

Enfin, traduction d'une volonté d'ouverture à tous les publics, la piscine Marcel-Porzou et la bibliothèque Georges-Déziré sont labellisés Tourisme et handicaps pour les quatre handicaps : moteur, mental, visuel et auditif. Ce label garantit l'accueil et l'autonomie de tous. Ainsi, les personnes souffrant d'un handicap moteur peuvent à la piscine accèder au bassin elles-mêmes grâce un bras élévateur.

Dans l'avenir, la charte Ville Handicap doit permettre d'améliorer encore le stationnement, de mettre aux normes les bâtiments communaux et d'améliorer le cheminement dans la ville, de participer aux projets d'urbanisme de la ville. Avec l'ambition légitime de faciliter l'intégration des personnes handicapées dans la vie de la commune ainsi que l'intégration des enfants dans le milieu scolaire et les activités de loisirs.