le logo du projet éducatif localL’éducation en jeu


Dans un territoire qui fait déjà beaucoup dans les domaines de l’enfance et la jeunesse, le projet éducatif local contribue à bâtir une politique d’éducation cohérente au bénéfice de l’enfant et de la famille. Document de référence qui témoigne des efforts de la Ville dans le domaine éducatif et oriente l’action de tous les intervenants, services municipaux et partenaires de la collectivité, il s’organise autour de trois pôles : l’enfant comme individu, l’enfant comme être social, l’enfant comme sujet d’avenir.

La Ville reconnaît l’enfant comme un individu à part entière avec des droits particuliers, en tenant compte de ses spécificités et de ses besoins. Aussi, il convient de respecter et de protéger l’enfant pour lui permettre d’évoluer, de jouer, d’apprendre, de découvrir, de rencontrer, d’expérimenter dans un cadre favorisant sa confiance, sa sécurité, sa santé.

Le projet éducatif insiste sur l’importance de la vie sociale, à commencer par celle développée au sein de la famille qui reste le principal vecteur éducatif de l’enfant qui se construit au contact d’autrui.

L’apprentissage de l’altérité, le sentiment de faire partie d’une communauté sociale choisie nécessitent l’intégration de codes sociaux et culturels communs. La responsabilité de la communauté éducative s’exerce quand elle accompagne l’enfant vers un avenir qu’il se construit, en autorisant le rêve, l’erreur, le doute, en refusant fatalité et déterminisme. L’accès à la connaissance, aux savoirs de toute nature, la capacité à expérimenter des limites, à découvrir pour choisir, sont autant de portes à ouvrir pour que l’enfant fasse son chemin dans un espace éducatif rassurant.

La mise en œuvre du projet éducatif local s’appuie sur une logique de droit pour tous, d’égalité d’accès afin de n'exclure aucune famille ou aucun enfant et de prise en compte des envies et de potentialité de chacun. Cette égalité passe par une offre facilement accessible et connue de tous grâce à une communication efficace et une transparence des procédures dans le cadre d’une démarche qualité : démarche d’inscription, tarifs, horaires, lieux d’accueil, services référents, encadrement…

Le projet éducatif insiste également sur la qualité des actions et structures à destination du jeune public : l’accueil des mineurs exige que leur sécurité matérielle, corporelle, morale et affective soit maximale. Les enfants doivent pouvoir faire l’expérience de la responsabilité et de l’autonomie dans un cadre sécurisant en bénéficiant de l’attention bienveillante d’un adulte. La dimension sociale et collective est un élément majeur à travers une attention particulière portée à la cohésion des groupes et à l’apprentissage des règles du vivre ensemble sur la base du respect de l’autre.

Les démarches municipales à destination de l’enfance encouragent la cohérence et la continuité des temps de vie de l’enfant.

En dernier lieu, la réflexion porte sur la place de l’enfant dans l’espace public. Les enfants habitent, expérimentent, parcourent la ville de façon particulière, au regard de leur mobilité, de leur temps libre, des trajets spécifiques et réguliers qu’ils effectuent. Dès lors, les aménagements urbains doivent prendre en compte ces jeunes usagers de la Ville pour leur offrir des espaces sécurisés d’expérimentation, de jeu et d’autonomie.