• Textes : William Shakespeare
  • Traduction, adaptation : Pascal Collin
  • Composition et direction musicale : Frédéric Fresson
  • Direction artistique : Richard Brunel
  • Chant : Norah Krief
  • Batterie, percussions, voix : Philippe Floris
  • Piano, voix : Frédéric Fresson
  • Basse, voix : Philippe Thibault
  • Son : Olivier Gascoin
  • Lumière : Kévin Briard
  • Costumes : Éric Massé
  • Coaching vocal : Myriam Djemour
  • Réalisation costumes : Dominique Fournier
  • Remerciements à Marc Lainé et Olivier Balazuc
  • Durée estimée : 1h15
  • tarif A

Musique | 20 janvier 2017 20h30

Les Sonnets de Shakespeare : Shakespeare-Pascal Collin-Fred Fresson-Norah Krief-Richard Brunel

Photo : J.-L. Fernandez

Concert de louanges pour un défi relevé avec superbe ! Norah Krief, l’une des actrices les plus singulières du théâtre français, plonge les "Sonnets" de Shakespeare dans un bain de jouvence prodigieusement rock. Dans une liberté d’interprétation digne du grand Will, elle nous chante l’amour éperdu, la mélancolie du temps qui passe et l’injustice des hommes. Chapeau bas !

"Les Sonnets" de Shakespeare sont musique. Chants d’amour et musique. Porteurs d’une puissance de l’intime, ils s’adressent à un être aimé, un destinataire inconnu qui a fait savoir qu’il ne répondrait pas. La langue du poète est somptueuse, imagée, polémique, violente, sensuelle, philosophique. Les sentiments y sont absolus, exaltés, possessifs, lyriques, érotiques.
Une femme les chante comme s’ils étaient son propre chant d’amour. Norah Krief incarne cette femme. En 2014, portée par le désir profond de retrouver son amour Shakespeare, elle met en mouvement son récital. Richard Brunel lui offre la magie d’un écrin de théâtre. Éric Massé la revêt de l’étoffe des songes. De l’inconstance des choses humaines et du refus de la vie qui passe, en s’incarnant dans la chanson, le cri blessé de Shakespeare trouve une nouvelle incandescence.

« Un véritable show pop-élisabéthain mis en scène par Richard Brunel… Norah Krief est à l’aise dans chaque registre : gouailleuse, charmeuse et rock… Ainsi transcendés par la magie du théâtre, les chants énigmatiques du grand Will défient les âges. Norah Krief porte toute la joie et la mélancolie des "Sonnets". Elle est tout l’amour du monde, chanté par le poète. Elle est Shakespeare in love. Shakespeare fait femme, assurément. »

Les Echos

« Elle met le feu à la scène et nous enchante (…) Surprenante. Mutine. Envoûtante. Volcanique. Sensuelle. Solaire. Epatante… Elle nous laisse bouche bée. »

L'Humanité

Production de la création 2014 et production déléguée : La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche. Coproduction : compagnie Les Sonnets. Création 2001 sous la direction artistique d’Éric Lacascade, production CDN de Haute-Normandie – La Comédie de Caen avec le soutien de la CAMAC et de la SPEDIDAM.